Dans mon atelier, Tutos bricolage

Astuces, liens, conseils et inspiration pour un #Noël plus écologique et généreux – 1/2 : Déco et emballages cadeau

Hello everyone!

Ça fait longtemps ! Je suis assez occupée (et fatiguée) par le travail en ce moment, et puis à la maison j’ai commencé à entrer dans le dur côté préparation des cadeaux de Noël. Beaucoup de bricolage en perspective, ce qui me ravit d’un côté (j’adore offrir du fait main) et me fait un peu peur de l’autre (délais à tenir)…

J’ai envie d’aborder plein d’aspects liés à cette fête qui pour moi est avant tout censée être familiale (au sens large), gourmande et cocooning. Je vous propose des astuces que j’ai testées, sans être pour autant arrivée à un Noël 100% en phase avec mes idéaux… On avance petit à petit et toujours en commençant par ce qui nous fait plaisir !

Le calendrier de l’Avent et la décoration de la maison

Cela faisait bien deux ans que je voulais coudre un calendrier de l’Avent. On peut en trouver des tout faits en tissu, mais je ne voyais pas l’intérêt d’acheter quand je pouvais faire moi-même ^^ (côté dé-consommation de chinoiseries, je m’en sors pas mal :-D). Terminés les emballages carton et plastique. On peut mettre ce que l’on veut dans les pochettes et on pourra le garder des années, voire l’embellir (il est assez basique pour le moment) :

Tuto express : c’est assez facile à faire, même si ça m’a pris un peu de temps de coudre les numéros en feutrine à la main sur les poches en tissu. Il est constitué de deux panneaux en tissu épais (un tissu pour rideaux que l’on m’a donné, la couleur est parfaite), de passants et des 25 poches en coton et feutrine (normalement c’est 24 je crois mais je me suis laissée emporter).

L’assemblage est simple : décorer les poches, les surfiler, réaliser un ourlet pour le bord du haut. Couper les angles des poches à 1 cm du coin, et presser des plis sur les côtés et le bord inférieur des poches. Repasser les plis et couper les coins aide à faire des poches bien droites et sans petit morceau de tissu qui dépasse. Coudre les poches sur l’endroit de l’un des panneaux. On peut les placer puis prendre une photo-pense-bête pour retrouver les bons emplacements :

J’avais même pris cette photo au tout début, avant de préparer les poches.

Coudre les passants (j’ai fait de simples tubes que j’ai retournés ensuite). Epingler les deux panneaux endroit contre endroit, en veillant à coincer les passants dans la couture du haut (et à ne pas coincer les poches qui se trouveraient près du bord…). Coudre en laissant une ouverture qui permette de retourner le calendrier sur lui-même. Penser à dégarnir les angles avant de retourner. J’ai choisi de laisser l’ouverture en bas : une petite surpiqûre décorative, et le tour était joué. Un petit coup de fer à repasser (attention à la feutrine), et il est prêt à être accroché, et rempli surtout. Pour le suspendre, passer un bâton dans les passants et nouer un ruban aux deux extrémités.

Il y a plein d’autres idées sympa dans cet article du blog Consommons Sainement. Pour les bricoleurs pas trop téméraires ou les allergiques à la couture, on trouve de belles versions à imprimer et monter avec du carton fin (j’en vois chaque année sur Sanglota.com). Ou encore celui d’Echos verts, en carton récup’ et joli papier (une option plus solide à mon avis).

Côté déco, j’ai fabriqué il y a des années un « renne de Noël » en carton. Je l’ai dessiné à partir de modèles vus sur Internet. Le premier renne était en carton simple épaisseur, il a fatigué alors j’en ai refait un deuxième en carton double épaisseur et celui-là tient bien. L’avantage, c’est qu’il suffit de carton, d’un crayon et d’un peu de courage pour dessiner et couper. Pas de collage, tout s’emboîte ! Pour récupérer du carton double-épaisseur, voyez les emballages de meubles, demandez dans les magasins… Il faut généralement le porter en déchetterie, alors vous soulagerez peut-être un commerçant d’une corvée en le récupérant !

Ce petit renne remplaçait avantageusement les sapins de Noël chez nous. Il porte très bien la guirlande lumineuse et plaît beaucoup aux invités 🙂 Je n’aime pas trop le style des sapins dits écologiques en palettes, branches, etc., même si je vois tout à fait leur utilité. Je les trouve tristes à côté des sapins naturels. Peut-être parce que je viens de la montagne et que j’adore le vert… Donc je préfère encore l’option sans sapin mais avec mon renne 🙂 Malheureusement, Mr Shark a voulu acheter un faux sapin made in China quand même et je bataille là-dessus 😦 (on sait pourtant maintenant que les sapins naturels sont plus écologiques que les chinoiseries en PVC, en plus de sentir meilleur et d’être plus beaux…). M’en fous : le renne est toujours là et il est unique, lui ! (et si j’avais le temps, j’en ferais un pour le boulot…)

Pour décorer le sapin (ou le renne…), on ne jette pas ses anciennes guirlandes et boules en plastique si on les apprécie toujours. Pour moi, ce n’est pas parce qu’un objet est en plastique qu’il faut le bannir de chez soi : ça ne ferait qu’ajouter aux quantités de déchets que nous produisons. On garde ce qu’on aime encore. Si on n’en veut plus, on les donne à une ressourcerie. On remplace ces ornements par des décorations en bois, en verre si on ne craint pas la casse, ou faites main en papier, carton, bâtons de cannelle, tissu, biscuit… ou on achète de l’occasion en ressourcerie 😉

Cette année, j’ai enfin eu le temps de faire une petite couronne pour la porte. Ca m’a pris 10 minutes à tout casser donc j’aurais vraiment pu m’y mettre un an plus tôt ! J’ai utilisé les « ressources locales » 😀 c’est à dire des branches tombées de nos bouleaux (très souples et fines et donc faciles à enrouler en cercle), que j’ai entourées de laine que l’on m’a donnée, et puis des restes de décos de Noël dépareillées et un ruban récupéré. Je la trouve simple mais mignonne :

Et on l’accroche à la porte avec le bout du fil de laine.

Sur les vitres, j’aime beaucoup les classiques flocons de neige en papier. Je pense que tout le monde voit ce dont il s’agit 🙂 ça a l’avantage d’être très économique, de nécessiter peu de matériel, et on peut en faire faire à ses enfants (dans mon cas, je fais faire ceux pour le CDI à mes élèves !). J’aime bien les relier ensemble avec du fil pour faire des guirlandes. Je les fixe aux fenêtres avec de la patafix ou un peu de scotch double-face. On peut plier les feuilles de papier en 8, mais j’aime mieux le rendu lorsqu’on arrive à plier en 6. Vous trouverez plein de beaux modèles avec une recherche d’images, sur Pinterest aussi pour ceux qui ont un compte. Pour ceux qui comme moi n’en ont pas (car c’est plein de trop de belles choses et donc c’est le pire gouffre à temps libre qui soit pour les bricoleurs), quelques images à télécharger ici, ici et ici. Cela dit, je vous conseille de faire une petite recherche sur votre moteur favori quand même, car on trouve de tout et certains modèles relèvent du grand art (j’ai vu des flocons Batman, Star Wars…). J’ai aussi vu de beaux flocons en origami, carton de rouleau de papier toilette… Je me dis que je devrais lancer un concours de flocons de neige au collège ^^

Mes flocons à moi sont hyper simples 😀

Si vous préférez peindre, vous pouvez acheter du blanc de Meudon et vous en servir pour réaliser une peinture pour vitres blanche. C’est ce que les commerçants utilisaient traditionnellement, et ça part très bien en un coup d’éponge une fois la saison des fêtes terminée !

Les emballages cadeau

Là aussi, on trouve plein d’articles ou de photos d’inspiration pour faire de beaux emballages écologiques à base de papier de récup’, branches de sapin, tissu (le furoshiki japonais…). Je peux d’ailleurs vous renvoyer vers Consommons Sainement à ce sujet. En effet : le papier cadeau ne se recycle pas (sauf le papier kraft tout simple) !

Pour moi, il ne s’agit pas uniquement de trouver de nouveaux modes d’emballage des cadeaux plus écologiques (ce qui est nécessaire), mais aussi d’éviter à ces matériaux non recyclables de finir à la poubelle après un usage unique, et donc de réutiliser tout ce qui peut l’être. J’ai toujours vu ma grand-mère récupérer rubans et papiers non froissés. Elle n’achète jamais de rouleaux de papier cadeau, ou presque. Je me suis mise à faire pareil. Quand on commence avec le papier, viennent aussi les rubans en tout genre, les rosettes en bolduc, les boîtes et pochettes, les jolis morceaux de carton pour faire des étiquettes… Puis j’ai commencé à découper les sacs en papier qui s’accumulaient : j’ai vu qu’en plus d’utiliser le papier pour emballer (photo plus bas), on pouvait faire des rubans avec les anses en papier torsadé. Il suffit de les couper, puis de les déplier, et ensuite on a un ruban de papier assez malléable avec lequel faire des nœuds déco. J’ai aussi trouvé comment faire des fleurs. Tuto express ci-dessous en photos :

Plutôt que de colorier (ce que j’ai fait), on peut aussi se servir de différentes couleurs de papier pour faire la fleur.
Papier cadeau de récup’ (dont un sac en papier avec des motifs super chouettes !)
Au 1er plan, les cadeaux en emballage récup’ de l’année dernière. Au centre, le vilain sapin made in China 😦 et à l’arrière, le renne en carton adoré 🙂

Tout ça prend un peu de place et vire vite au bazar : j’ai fait un tri pour tout ré-organiser cet été, et il y a deux sacs de courses pleins d’emballages cadeau dans ma pièce bureau. Je trouve que de plus en plus de personnes font l’effort de conserver une partie des emballages pour les réutiliser (ou de me proposer de les garder, ce qui me va aussi).

Chutes de papier, boîtes, papier de soie, pochettes et sacs, rubans…

Voilà pour ce soir, le sommeil m’appelle… La prochaine fois, on parle des cadeaux : cadeaux pour les autres, cadeaux pour soi, cadeaux pour changer le monde…

[Edit du 29 février 2020 : et vous pouvez aussi découvrir tous mes cadeaux de Noël 2019 faits main ici]

Marie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s